Civiltà del Po - l'Abbazia di San Benedetto in Polirone
Un'immagine dell'Abbazia di San Benedetto in Polirone

L’abbaye

Il y a mille ans que le Monastère de San Benedetto in Polirone a été fondé.  Ces mille ans se respirent et se laissent respirer à pleins poumons. En se promenant dans les cloîtres, entrant dans l’abbaye, montant l’escalier de Barberini, visitant le monastère, tournant les yeux vers la plaine, on ne peut  s’empêcher de penser à  ce cadeau qu’on a reçu et qu’il faut conserver soigneusement. Mille ans pour ce Monastère affilié aux abbayes de Cluny et de Montecassino. Mille ans pour le Monastère aimé de Matilde de Canossa et administré par la famille des Gonzaga, qui, à partir de ses terres, commencèrent leur ascension vers le titre princier.  Mille ans pour la structure qui pendant huit siècles a dominé la plaine du Pô. Lieu où l’agriculture, la plus importante d’Italie est née et s’est organisée grâce au travail des moines qui ont assaini et cultivé notre terre.                      
Des personnages importants, parmi les esprits les plus ouverts du XVI ème siècle, ont participé à la vie du monastère : le poète Teofilo Folengo,le philosophe Benedetto FontaniniMartin Lutero. De nombreux artistes ont travaillé dans l’abbaye: à partir d’anonymes enlumineurs des manuscrits issus de son  scriptorium, actuellement conservés dans la Bibliothèque Communale de Mantoue et dans d’autres bibliothèques du monde entier, à des artistes célèbres tels que  les peintres Correggio, Giulio Romano et  Paolo Veronese.


L’histoire de l'abbaye en résumé

1007

Tedaldo de Canossa fonde le monastère de Polirone.

1016

Mort à Polirone du pélerin arménien Simeone.

1024

Canonisation de Saint Simeone. Première église consacrée à lui.

1077

Polirone est donné  à la protéction apostolique de Papa Gregorio VII,  qui affilie le monastère à Cluny

1115

Mort de Matilde de Canossa. Selon ses volontés elle est enterrée à Polirone

1450

Guido Gonzaga, commendataire, reconstruit une grande partie du monastère

1500

Lucrezia Pico della Mirandola lègue par testament une grande partie de ses biens au monastère à condition que les moines reconstruisent l’église.

1510

Martin Lutero séjourne à Polirone.

1512

Le moine et poète macaronique Teofilo Folengo, né à Mantoue est à Polirone.

1514

Correggio peint les volete de l’orgue de Polirone et le mur ouest du réfecctoire.

1540

Giulio Romano commence  la  reconstruction de la Basilique de Polirone.

1547

Consacration de la nouvelle Basilique.

1550

Vincenzo Rovetta sculpte le Choeur de la Basilique.

1559

Antonio Begarelli travaille aux statues de la Basilique.

1561

Paolo Veronese peint quelques retables de la Basilique.

1562

Giovanni Maria Piantavigna sculpte les armoires de la sacristie

1674

Giovan Battista Barberini édifie l’escalier monumental.

1695

Construction de la balustrade devant la Basilique avec les statues des apôtres

1726

Giuseppe Bonatti construit  l’orgue nouveau de la Basilique.

1790

Paolo Pozzo fait le projet de la  nouvelle bibliotèque et quelques remaniements.

1797

Napoleone Bonaparte promulgue le décret de suppression du monastère de Polirone.

XIX sec.

Spoliation et demolition des bâtiments de l’abbaye

XX sec.

Restauration et  utilisation des salles restées de l’ensemble monastique

1977

Inauguration du  Musée de la “Cultura Popolare Padana” dans les salles restaurées du premier étage du cloître de  Saint Simeone

1989

Découverte d’un fresque de Correggio dans l’ancien refectoire monastique et inauguration du Musée de l’Abbaye.

2001

Achèvement de la restauration d’un côté et de la façade de la basilique

2005

Réaménagement de l’édifice de l’ancienne Infirmerie du monastère

 

 
Lambrusco Luna di Marzo - Home page Civiltà del Po